Pour grimper les échelons, une femme doit paraître fière

qadaya 0 respond

Sur la toile – Il existe de nombreux biais concernant le monde du travail. Pour l’un d’entre eux, il s’agit du fait qu’on suppose en général qu’un(e) candidat(e) sera bien disposé(e) à devenir un manager s’il ou elle possède des caractéristiques comme la dominance et l’assertivité. Il y a donc un biais inconscient contre les femmes que l’on voit en général comme sympathiques, sensibles et sociables.
Afin de dépasser ce biais quand on est une femme, il faut donc aller contre le stéréotype et apparaître fière plutôt qu’agréable. C’est un signe d’une volonté pour diriger. Lors des expériences, on a présenté aux volontaires des scénarios divers à propos d’employés et de leurs chefs potentiels et on demandait les attentes pour chacun des candidats.
On a remarqué des différences notables. Les volontaires s’attendaient à ce que l’employé soit plus performant si un homme était manager plutôt qu’une femme. Lorsque les scénarios montraient des managers qui laissaient de la liberté aux employés pour réussir leur travail, cela plaisait aux volontaires, mais les femmes étaient impitoyables avec les managers femmes qui prenaient toutes les décisions (et pas contre les hommes managers qui se comportaient de la sorte) !
Les stéréotypes sont donc présents chez les femmes elles-mêmes. Elles acceptent plus facilement la domination d’un homme que d’une femme. Pour dépasser ce stéréotype et lutter contre le « handicap » qui les touche pour grimper les échelons, les femmes pourraient manifester des signes de « leadership », comme en étant moins agréables et plus fières.

السبت 22 يونيو 2013 13:39
Don't miss the stories follow- قضايا مراكش - and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Filed in

Pourquoi Erdogan a-t-il refusé le doctorat honoris causa de l’université Mohammed V

Les 10 multinationales les plus dangereuses du monde

Related posts
Your comment?
Leave a Reply